GTA:SA jeu multijoueur. Adresse IP du serveur: server.cmlv-rp.com:2600

Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Kidlat Phaibun le Lun 8 Aoû - 14:18

Error 404 not found.

* Je me suis rendu compte que j'étais prisonnier du monde et que j'étais enfermé dehors. Ça aurait été un mauvais calcul de vouloir s'en échapper, le monde ordinaire est peuplé de pièges difficilement surmontables. Je suis souvent revenu sur les lieux de ma souffrance antérieure comme pour dédramatiser, relativiser les moments perdus à jamais et négocier avec mon destin le temps qu'il me restait à vivre. Les moments à jeter et les moments à redécouvrir.

J'étais quelqu'un d'étrange et un brouillard m'enveloppait auquel les plus démunis arrivaient à franchir, pour se prémunir contre un danger, à ce que je pouvais devenir, à ce que les gens pouvaient faire de moi. Tout m'éloignait de la vérité et les aiguilles des cadrans solaires ne tournaient pas pour moi, parce que tout me paraissait simple alors que tout était compliqué.

Ceci est mon dessin.


~~~~~~~~~~

** Avec le temps et sans source, la fleur ne fournit plus assez de parfum et seule la souffrance reste, en compagnie des épines de la tige. Mais la souffrance physique n'est rien devant la souffrance émotionnelle. Et on ne peut couper la tige, simplement un pétale sans pour autant oublier. On vit avec, qu'on le veuille ou non. Mais à quoi bon vivre sans avoir souffert ? Sans avoir regretté ? En me posant ces questions, j'ai appris à soigner cette fleur, le rouge si vif devenu plus sombre, l'étreinte plus forte, jusque la rendre plus claire et rayonnante.

Et puis un jour...

On craque, sans avoir pensé qu'une simple fleur puisse saigner autant. Sa vue se trouble, ses yeux se ferment, sa tige passe de rude à apathique sans même sentir le moment où elle atteint le sol. Puis elle part. Mais pour combien de temps ?
La plante fabuleuse que je n'ai jamais su dompter.

Cette plante qui se prénomme Kidlat Phaibun.


~~~~~~~~~~

*** Sur mon front, quelques gouttes de sueur ont perlé. Une sueur agréable, bien loin de celle sécrétée par la peur, le vide, et la chaleur des cauchemars. Je l'ai laissée dégouliner sur mes joues et rejoindre le coin de mes lèvres. La sensation frôlait l'irréel : je vivais. Et mon coeur battait. Toi qui étais la, face à moi, prête à recevoir des coups de stylo et des traces d'encre. Toi, qui a fait de moi un barde. Toi, qui m'a appris à écrire ni pour soigner, ni pour être admiré, mais écrire seulement pour rassurer sur ma capacité à ressentir.
Ainsi, la tige est redevenue rude, elle s'est relevée du sol. Mais pour combien de temps ?
La plante fabuleuse que je commence à savoir dompter.

Cette plante, qui se prénomme Kidlat Phaibun.
Cette plante qui avance malgré tout. Cette plante qui ne se laisse pas abattre.

Et dans un dernier sursaut, la plante demande à l'homme d'inventer la passion, pour se donner une raison de vivre.


~~~~~~~~~~

**** Je choisi toujours l'endroit et le moment où dresser mon encre avec soin. Par crainte qu'elle ne me hante plus qu'elle ne m'obsède, je l'ai même façonnée. Il me faut atteindre mon objectif, c'est impératif. Après tout, je vis ma vie comme cette plante que je commence à savoir dompter, pour la passion des mots. Cette plante, qui parfois des épines se plantent sur ma tige, ressentant la douleur qu'elles provoquent. Tourmenté entre souffrance et volupté, je laisse de temps à autres contre mon plein gré, les pétales de cette plante se rougir en s'abreuvant de mon sang.
Plante maudite moins talentueuse que l'arbre, tige muette emprisonnée dans la détresse. Homme paniqué à l'entrée du monde adulte. Plante et homme, nous nous ressemblons fortement. Mais pour ressembler à tout le monde et ainsi me fondre dans la masse, je me cache derrière des mots. De simples paroles que je rends belles, pour ainsi tromper les gens et leur montrer que ce que je veux qu'ils voient.

Et dans un dernier sursaut, la plante remercie alors l'arbre, de l'avoir caché derrière son tronc et ne pas l'avoir faite démasquée.


~~~~~~~~~~

***** Il y a cette pétale de plante, voletant au fil du vent, se laissant glisser. Le vent berce son pétale pour finalement le déposer au pied d'un nouvel arbre. La plante que je suis, perd un autre pétale, mais pour combien de temps ?
Violon, basse, batterie. L’éclat bleuté de ma vie s’éveille. Je touche enfin du bout des doigts mon bonheur. Celui dont je rêvais tant. La batterie de mon cœur se rythme, la basse de mon souffle s’accorde. Et ainsi, l'émerveillement d'un but atteint se présente. Un sentiment que je ne connaissais pas encore, jusqu'à ce jour. Quelques accords pour m’envahir, quelques paroles pour me faire plaisir. Ma tige s'anime comme un galet qui ricoche. Des sons se mélangent et se forment, venant à faire frémir chacun des pétales que je possède. Jamais je ne suis entré dans la boîte à musique du coeur, et m'y voilà pour la première fois. Cette mélodie me plait, je n'ai plus envie d'en sortir. J'y reste, sans tenter la moindre fuite. Violon, basse, batterie. J'ouvre les yeux, je vois ce que je suis devenu. Une tige verte, des pétales rouges et rayonnants. J'ai réussi. J'ai réalisé mon souhait. Je suis un nouveau barde.
La plante fabuleuse que je sais maintenant dompter. La plante fabuleuse qui ne tient pas à la vie, mais qui l'embêterait de mourir.

Cette plante qui se prénomme Kidlat Phaibun.


~~~~~~~~~~

****** Il a fallut du temps à cette plante que je suis, avant de comprendre qu'écrire est une des plus belles chose de la vie. Mais il n'a jamais été aussi facile à cette plante, de faire ressentir les choses qui la touche par la magie de sa beauté. Jamais été aussi facile de faire comprendre ce qu'elle je ressent. Par la magie de ses pétales. Par la magie des mots.
Alors oui, plante fabuleuse qui se laisse grandir par la pluie et le beau temps, en dégageant un maximum le bordel qui l'empêche d'avancer, ses épines. Cette plante qui écrit pour retarder le moment où elle va s'arrêter de vivre. Et bien qu'elle se soit souvent demandée pourquoi elle était émerveillée, je lui ai répondu qu'elle vivait grâce à moi. Qu'elle vivait pour que je puisse moi même vivre. Que j'ai besoin d'elle pour cracher ce trop plein de pensées qui germent dans ma tête. Ces pensées et opinions qui sont brouillonnes, transparentes et bancales qui sont bien mieux dehors que dedans.
Enfin, j'ai écrit la première fois pour me vider la tête en pensant à toi, plante fabuleuse, parce que quand une idée arrivait, j'étais pris d'une telle excitation, j'étais obligé d'en faire quelque chose. Et il n'y avait que la diversité des mots pour transcrire tout ce que je voyais :


Nous. Plante, moi. Toi, qui a fait l'objet de toute mon histoire, de la rédaction de mon autobiographie.


~~~~~~~~~~


******* Cette plante qui a quelque chose de vous, quelque chose d'écrit à toujours raconter. Une plume agile sur le papier et l'esprit de la plante qui s'envole vers les cieux.
Je crois que cette plante en a besoin et ça sera bien la chose la moins rentable des jours de cette plante. Pas envie de faire, pas envie d'aller, juste être ici et courir ces lignes. Plante loin des épopées romanesques et des sentiments sublimés, il y a parfois autant à savourer. Cette plante qui projette dans ces notes, des mots qui font réfléchir et qui donnent le goût du parfum sucré de la pêche qui a mûrie au soleil et non pas la rose qui fane. La plus pure simplicité au bout de sa tige.

Cette plante qui laisse couler son liquide conducteur de sève sans jamais s'y opposer.


Dernière édition par Kidlat Phaibun le Mer 17 Jan - 23:21, édité 8 fois
avatar
Kidlat Phaibun

Messages : 4591
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Daquan Worthington le Jeu 11 Aoû - 14:36

Pas mal
avatar
Daquan Worthington
Admin 3
Admin 3

Messages : 1439
Date d'inscription : 25/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Kidlat Phaibun le Ven 12 Aoû - 20:03

Merci à toi.
avatar
Kidlat Phaibun

Messages : 4591
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Kidlat Phaibun le Lun 5 Déc - 23:02

05/12/2016 : Ajout d'une seconde partie. Bonne lecture !(**)
avatar
Kidlat Phaibun

Messages : 4591
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Richard Buchanan le Lun 5 Déc - 23:10

J'apprécie, le premier paragraphe donne vraiment à réfléchir.

______________________________
Le long de ces rues pleines de vices, un homme doit marcher sans jamais sombrer dans le vice, sans perde son éclat ni céder à la peur.

   FBI 2016 - Hall of Fame
avatar
Richard Buchanan

Messages : 1426
Date d'inscription : 05/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Kidlat Phaibun le Mar 6 Déc - 12:42

Heureux que ça plaise, merci.
avatar
Kidlat Phaibun

Messages : 4591
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Kidlat Phaibun le Dim 11 Déc - 15:36

11/12/2016 : Ajout d'une troisième partie. (***)
avatar
Kidlat Phaibun

Messages : 4591
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Juan Orozco le Dim 11 Déc - 15:47

Pas mal mon poète, petit coucou de ton Taylor Guzman. I love you

Juan Orozco

Messages : 6081
Date d'inscription : 27/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Emilie Redfield le Dim 11 Déc - 16:26

Cette poésie est planante, tes métaphores prenantes & ta présence rassurante. Tu le sais.
Encore un vieux parmi nous, et ça, c'est loin d'être de mauvais goût.

I love you
avatar
Emilie Redfield
VIP
VIP

Messages : 1720
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 23
Ancien Prenom_Nom : Stevy Redfield


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Kidlat Phaibun le Lun 12 Déc - 23:35

Coucou Taylor, le protégé.

Ce qui est loin d'être de mauvais gout, autre que ta delectable et fabuleuse réponse, c'est ta venue sur mes écrits.

Bisous à tous les deux <3 Embarassed
avatar
Kidlat Phaibun

Messages : 4591
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Juan Orozco le Mer 28 Déc - 20:27

Faudrait ressortir les motos comme au bon vieux temps. I love you

Juan Orozco

Messages : 6081
Date d'inscription : 27/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Kidlat Phaibun le Mer 28 Déc - 23:06

Un jour peut-être. Mais tu seras le premier informé ! T'en fais pas Smile
avatar
Kidlat Phaibun

Messages : 4591
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Kidlat Phaibun le Ven 30 Déc - 2:23

Nouvelle partie, dans la journée du 30/12.
Tenez vous prêt, ça va faire bobo.
avatar
Kidlat Phaibun

Messages : 4591
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Richard Buchanan le Ven 30 Déc - 4:26

Splendide la troisième partie, notre écrivain et poète favori.

______________________________
Le long de ces rues pleines de vices, un homme doit marcher sans jamais sombrer dans le vice, sans perde son éclat ni céder à la peur.

   FBI 2016 - Hall of Fame
avatar
Richard Buchanan

Messages : 1426
Date d'inscription : 05/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Emilie Redfield le Ven 30 Déc - 12:08

Ça, c'est mon Kidlat.
avatar
Emilie Redfield
VIP
VIP

Messages : 1720
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 23
Ancien Prenom_Nom : Stevy Redfield


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Kidlat Phaibun le Ven 30 Déc - 13:30

Que de louanges... Vous allez me faire rougir bande de vilains !
Et c'est bien la, la simple naissance d'un long background, pas d'un enfant. La suite arrive d'ici peu.
En tout cas, merci à vous.
avatar
Kidlat Phaibun

Messages : 4591
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Diana Mejias le Ven 30 Déc - 13:37

C'est beau, Anassenko.. Embarassed
avatar
Diana Mejias

Messages : 2079
Date d'inscription : 11/08/2014
Second personnage : Antonio Merejildo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Kidlat Phaibun le Ven 30 Déc - 14:29

30/12/2016 : Ajout d'une quatrième partie. (****)

La voilà enfin ! J'espère que vous comprendrez cette partie, qui en dit énormément sur la fin. Bonne lecture ! Smile
avatar
Kidlat Phaibun

Messages : 4591
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Juan Orozco le Sam 31 Déc - 7:26

Toujours au top mon futur GAV. Twisted Evil

Juan Orozco

Messages : 6081
Date d'inscription : 27/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Kidlat Phaibun le Dim 1 Jan - 15:46

En te remerciant.
Une bien heureuse année 2017 par la même occasion ! La santé, le travail, tout !
avatar
Kidlat Phaibun

Messages : 4591
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Elijah Mederos le Dim 1 Jan - 16:51

A chaud, comme ça, sans partir dans une étude de texte, cette quatrième partie trouve chez moi de fortes connotations sexuelles.

Ai-je un esprit détraqué, ou non ? Je n'en sais rien, mais c'est ce que cela m'évoque !
avatar
Elijah Mederos

Messages : 620
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Kidlat Phaibun le Dim 1 Jan - 16:57

le moment où dresser mon encre avec soin.
des épines se plantent sur ma tige

Rassures-moi, ce n'est pas ce qui est ci-dessus qui te fait penser ça ? Ahah, mais merci du passage et de ton commentaire fort agréable à lire, qui m'a également bien fait sourire !
avatar
Kidlat Phaibun

Messages : 4591
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Elijah Mederos le Dim 1 Jan - 17:03

Tourmenté entre souffrance et volupté, je laisse de temps à autres contre mon plein gré, les pétales de cette plante se rougir en s'abreuvant de mon sang.

Curieusement, c'était plus par là ! study


jocolor
avatar
Elijah Mederos

Messages : 620
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Kidlat Phaibun le Dim 1 Jan - 18:34

Coquinou :$
avatar
Kidlat Phaibun

Messages : 4591
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne tiens pas à la vie mais cela m’embêterait de mourir. -- (MISE à jour 17/01/2018) --

Message par Eli Knight le Jeu 9 Mar - 16:25

Ton écriture est parfaite, cela fait plaisir de revenir sur CMLV et de voir des textes travaillés et original.

Ton style me fait penser à Paul Auster dans certains de ses aspects.
avatar
Eli Knight

Messages : 2
Date d'inscription : 08/03/2017
Ancien Prenom_Nom : Ancien joueur

Second personnage : Aucun / N.C.

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum