GTA:SA jeu multijoueur. Adresse IP du serveur: server.cmlv-rp.com:2600

Malcolm Lewis | Un afro américain pas comme les autres (MAJ : 10/08/2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Malcolm Lewis | Un afro américain pas comme les autres (MAJ : 10/08/2017)

Message par Malcolm Lewis le Jeu 20 Juil - 15:59

Chapitre 1 : L'enfance dans la difficulté

Je née le 2 août 1996 à All Saints, je vécu une enfance très dur dans le quartier de Crenshaw ou j'y ai vécu pendant 18 ans avec mes parents et mon parrain Alain Lanson, je n'étais pas comme tout les enfants du quartier, les autres étais très agressif et sans cœur en se tapant dessus pour "s'amuser", alors que moi j'étais très différent d'eux, je me posais devant le bloc de mon appartement en regardant le ciel d'un dégoût de la vie que je mène, a l'âge de 7 ans ma vie a changé, c'étais le 14 juin 2003 une bagarre entre le quartier de Ganton et de Crenshaw se fait, mes parents m'avais dis de restez dans le bloc de notre appartement pendant qu'il défende le quartier de ces "fils de pute", 3 heures plus tard je dénigre à sortit de la maison avec la peur au vendre, des cadavres sont avachi au sol, la peur monte de plus en plus quand je vois au loin mon parrain a genoux en train de pleurer, je m’avançais de plus en plus et je vois mes parents au sol, je me m'étais à côté de lui en les regardant pissé du sang, le LSPD arrive sur les lieux en nous voyant tout les 2 entre tout ce champs de corps, plus tard dans la soirée les ambulanciers, la morgue ainsi que la télévision local arrivent a Crenshaw, mon parrain me dit "on va devoir se débrouiller nous 2, papa et maman son mort", je lui dis "la vie dans ce quartier me fais peur" et il me répondit "je sais".

Chapitre 2 : Une adolescence différente

A l'âge de 14 ans, ma vie bascule dans la drogue, en effet quand on vie dans un quartier ou la drogue coule à flot, on devient comme eux, un des chefs du quartier a commencer à me proposer de travailler pour lui, je n'avais pas le choix que d'accepté sa demande pour essayer de vivre dans le calme, je commençais a vendre du cannabis pour 70$ le gramme, j'ai réussi à me faire de l'argent en très peu de temps, le chef du quartier me donné 30 grammes de cannabis, je devais les vendre en 1 semaine et si tout cela est vendu, il me donnait 20 % de ce que j'avais vendu, j'ai réussi à me faire ma place dans le quartier, on me connaissais comme le "ML", une preuve de respect qui n'as pas duré très longtemps.

Chapitre 3 : Le commencement dans la vie active

A 18 ans, je décide d'abandonné la vente de drogue pour commencer à travailler dans le légal, je décide donc de postuler pour le garage de mécanique de CMC, mon CV est accepté et je commençais ma vie dans la société, les gens du quartier n'ont pas aimé que je laisse tomber l'illégal pour le légal, un soir après avoir fini mon service au CMC, une personne du quartier m'a mis un coup dans la gueule, il à sifflé et j'ai vu tout le quartier avec des battes en main, je me relève et essaye de m’enfuir mais rien n'y fait, ils m'ont attrapé et tabassé pendant 10 minutes à tour de rôle, après sa je rentrais dans mon bloc puis appelais mon patron pour lui dire que je ne viendrais pas au travaille le lendemain, mon parrain me dit "prépare tes valises, on se tire d'ici", je lui dis "tu sais ou tu vas nous loger ?", il me dit "je connais un gars qui habite a Seville, il pourra nous héberger pour pas chère et on sera tranquille", je préparer mes valises puis a 4 heures du matin, on s'enfuit de Crenshaw pour Seville.

Chapitre 4 : Une nouvelle vie nous sourit

Je ressentis une grande joie dans mon cœur, je ne verrais plus ces abrutis de Crenshaw me salir dans la boue, m'emmerder chez moi puis me menacer de mort si je ne fessais pas si ou pas sa, a mes 21 ans je décide de quitté le monde de la mécanique pour le monde des éboueurs, j'ai réussi a me faire une meilleur place la-bas que a CMC, de plus c'est mieux payé que la mécanique et puis c'est si facile comme travaille que j'aime y allez tout les jours, après avoir économisez énormément d'argent avec les sous de la drogue et du travaille que j'ai fourni à CMC, je décide de passé mon permis et de m'acheté une voiture, une petite Prévion à 40'000$, ça me fessait mal au cul de dépenser cette somme mais il le fallait bien, juste après l'avoir acheté, je me dirige à CMC pour une petite peinture, je reconnaissais mon ancien collègue de travaille, on papotait de nos histoire et délire de l'époque ou je travaillais la-bas, il m'avait fait un bleu nuit puis une réduction de 200$ sur la peinture, je l'avait remercié et donner mon numéro de téléphone pour rester en contact avec lui.

Chapitre 5 : Seul

1 mois après avoir été embauché au LSP, je rentrais a la maison après une journée de travaille fatiguant, je voyais mon parrain en costume et avec des valises en main, je lui dis "tu vas ou ?", il me dit "écoute Malcolm, tu es grand maintenant, on à vécu tout les deux dans la misère de Crenshaw, tu as 21 ans et je m'occuperais plus de toi a cette âge la, quand papa et maman sont mort, j'ai tué mon adolescence pour toi, maintenant à toi de te débrouiller dans la vie active de Los Santos, je m'en vais a Vinwood dans les quartiers riches, Gabriel (le proprio) s'occupera bien de toi, allez ciao !", il déposait ses valises dans le coffre de sa Huntley puis parti en me fessant un coucou de la main par la fenêtre, je pensais a changé d'identité car j'ai peur des représailles de Crenshaw, j'en parlerais à Alain.

Chapitre 6 : Le retour de ML

Après plusieurs mois vécu sans Alain, je décidais de l'appelez pour prendre de ses nouvelles, il m'avait dit qu'il avait acheté une maison à Willowfield, il m'avait proposer de m'y installer avec lui, j'ai accepter avec joie et je fessais mes valises et pris ma Tampa pour me rendre chez lui.
Le lendemain, je parlais avec lui du passé et du futur, il me dit qu'il voudrais me remettre dans le coup, il m'a proposer de travailler pour lui avec un contact d'une mafia, j'ai hésitez au début et au final j'ai accepté, j'étais parti à l'adresse que Alain m'avais donné et je fessais la connaissance d'un chinois, d'une chinoise et d'un afro américain, ils sont été assez reculé mais au final, ce sont de bonne personne au fond, mon retour dans les affaires ma fait revivre ma jeunesse difficile.

OOC:
Tout ce qui est dis ici est vrai.


Dernière édition par Malcolm Lewis le Jeu 10 Aoû - 21:30, édité 2 fois (Raison : MAJ)

Malcolm Lewis

Messages : 20
Date d'inscription : 20/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Malcolm Lewis | Un afro américain pas comme les autres (MAJ : 10/08/2017)

Message par Malcolm Lewis le Jeu 10 Aoû - 21:28

MAJ : Nouveau chapitre et correction de certaine faute

Malcolm Lewis

Messages : 20
Date d'inscription : 20/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum